fbpx
Maison

Gaz de Radon – Meilleur Détecteur de Gaz de Radon

Meilleurs Détecteurs ou Dosimètres de Gaz Radon – Mes tests, Avis et Guide d’achat

Comparatifs des Meilleurs Dosimètres de Gaz Radon

Corentium 222 Home Detecteur de gas...
Le Bon Choix !
Airthings Wave Smart détecteur de Radon
Le Bon Choix Pro !
Analyse du RADON dans les bâtiments...
Analyse du RADON en temps réel...
Corentium 222 Home Detecteur de gas...
Airthings Wave Smart détecteur de Radon
Analyse du RADON dans les bâtiments...
Analyse du RADON en temps réel...
-
-
-
-
-
-
Corentium 222 Home Detecteur de gas...
Corentium 222 Home Detecteur de gas...
-
Le Bon Choix !
Airthings Wave Smart détecteur de Radon
Airthings Wave Smart détecteur de Radon
-
Le Bon Choix Pro !
Analyse du RADON dans les bâtiments...
Analyse du RADON dans les bâtiments...
-
-
Analyse du RADON en temps réel...
Analyse du RADON en temps réel...
-
-

Comment bien choisir un détecteur de Gaz de Radon ?

Le Gaz de Radon représente un réel danger pour tout un chacun aussi bien dans les établissements publics que privés.

Il s’agit d’un gaz extrêmement nocif pour la santé. Il est vraiment cancérigène au risque d’attaquer les poumons et la peau en particulier. S’exposant à niveau accru d’un tel gaz, petits et grands pourront être gravement affectés. Et le niveau de référence pour qu’une habitation soit vivable devrait impérativement être en dessous de 300 Bq/m³.

Au-delà de ce niveau, il est donc recommandé de prendre les mesures nécessaires afin d’éviter le chaos. Cependant, vous pouvez en savoir plus sur le niveau d’affectation en adoptant un gadget spécialisé permettant de détecter ce type de Gaz. Il convient tout simplement de choisir le meilleur outil convenable pour votre habitation. Il y en a bon nombre de modèles pour tous les types d’utilisation, pour tous les coûts et pour tous types d’utilisateurs : professionnels ou bien particuliers.

Car, oui! Le gaz radon concerne TOUT LE MONDE!

Comment savoir si vous vous trouvez dans une zone à risque au Gaz de Radon?

Comment savoir si vous vous trouvez dans une zone à risque au Gaz de Radon?

Avec un travail acharné des agences de sécurité sanitaire, il est aujourd’hui possible de délimiter les régions avec un niveau variable de Gaz de Radon.

Vous pouvez donc vous fier A la situation géologique de votre habitation.

Le niveau d’affectation d’une zone à risque a été catégorisé en différentes parties :

  • Si vous vous trouvez dans une zone de deuxième catégorie, le risque est moyen. La désintégration de l’uranium et du radium est actif mais à faible teneur. Vous devez quand même effectuer quelques analyses avec des instruments spécifiques.
  • Dans le cas d’une zone de troisième catégorie : vous vous trouvez nez à nez à une éventuelle forte concentration de Gaz de Radon. Cela augmenterait le risque d’affectation de votre habitation. Il est donc crucial de prendre les mesures nécessaires. Vous devez vérifier l’étanchéité de votre habitation. Il convient de faire les travaux nécessaires pour combler les fissures dans les murs ou bien au sol. Il en va de même pour la ventilation de chaque chambre ou du bureau. Il faut bien aérer votre maison afin d’éviter une forte concentration de l’élément radioactif. L’utilisation d’un système de chauffage peut également vous induire en erreur en bloquant l’arrivée de l’air frais. Cela peut contraindre la circulation de l’air pour disperser le Gaz de Radon.

Quels types de détecteur de gaz de Radon choisir ?

Afin de savoir si votre maison est contaminée ou pas, il faut que vous installiez un appareil spécifique pour détecter ce Gaz de Radon.

Vous avez le choix entre un détecteur de Radon passif ou bien un système de mesure électronique.

Ces deux méthodes de dépistage ont chacun leur propre fonctionnalité. Pour ce faire :

  • Analyseur de Radon passif : lorsque vous vous abritez dans une zone à haut risque, vous devez adopter ce matériel pour mesurer la teneur en Radon dans votre appartement ou votre maison. Il s’agit d’un appareil de mesure avec une échéance assez longue plus exactement sur une période de 2 à 3 mois. Vous devez placer un ou deux appareils au rez-de-chaussée. Il est conseillé de le faire en hiver pour optimiser l’utilisation des détecteurs. Ensuite, vous pouvez faire analyser les données recueillies auprès d’un laboratoire spécialisé.
  • Détecteur de gaz Radon avec mesure électronique : plus sophistiqué, ce type de détecteur a la possibilité de vous offrir un délai plus court au niveau des mesures ( 24 à 48 heures ). Il arrive même à vous informer régulièrement sur le taux de Gaz de Radon dans votre maison. Malgré un coût assez élevé, vous pouvez suivre de près l’évolution et le niveau de contamination afin de prendre rapidement les précautions nécessaires.

Quels sont les avantages des dosimètres de Radon ?

Les avantages de l’utilisation de dosimètres de Radon sont nombreux. L’usage d’un dosimètre dépend en général du cas d’une zone donnée. Mais, ce qui importe le plus c’est d’avoir des résultats fiables pour un détecteur de Radon utilisé.

  • Déjà, il vous fournit des données sur la contamination en Radon dans votre maison. Au-dessus du seuil règlementaire, vous êtes obligé de prendre les mesures préventives pour éviter de tomber malade au fil du temps. A noter que vous vous exposez à une particule dangereuse qui peut vous mener à un cancer du poumon.
  • Par ailleurs, les dosimètres de Radon sont des détecteurs spécifiquement recommandés par les agences sanitaires. Ces appareils sont aussi efficaces les uns que les autres. Certains vont vous donner des mesures numériques à court terme. Dans la plupart des cas, il est possible de louer un dosimètre. Pour une utilisation professionnelle, vous devez adopter plusieurs appareils en fonction des espaces et du nombre de pièces à mesurer pour un bâtiment donné. Mais, il existe aussi des dosimètres de Radon pour les petits budgets sans que vous vous ruiniez comme les types de détecteurs de Radon passif.

 

Test des Meilleurs Détecteurs de Gaz Radon

1 – Airthings Wave Smart détecteur de Radon : Le Bon Choix !

Le radon constitue un gaz cancérigène pour les poumons présent dans toute habitation. En surveiller les variations d’émission permet de minimiser ses éventuels dégâts sur la santé. A cet effet, j’ai décidé de m’informer de ma situation en testant l’Airthings Wave. Cet appareil de détection livre des indications précises, en temps réel et codées en couleur sur les niveaux de radon, d’humidité et de température d’un foyer. En l’essayant, j’ai pu directement disposer de mesures journalières, mensuelles et annuelles via une application gratuite sur Android (compatible aussi iOS). Ces données sont constamment mises à jour et me sont communiquées sur smartphone, sur vérification directe sur l’appareil ou par email (en cas de taux très élevé). Ce détecteur intelligent utilise une connexion Bluetooth peu énergivore grâce à ses deux piles longue durée AA.

Airthings Wave Smart - Détecteur de Radon

Airthings Wave : une information en temps réel

L’Airthing Wave livre diverses informations de façon pulsatile : qualité de l’air, état faible de la batterie, mises à jour et comparaisons des données (sous forme de graphe). Il permet de voir en temps réel le niveau de radon d’un logement via l’application sur smartphone ou sur tablette ou bien d’un simple passage de main devant le gadget pour obtenir un code couleur (vert : bon ; jaune : attention, ouvrez une fenêtre ; rouge : danger).

Airthings Wave : facile d’utilisation

Ce dispositif d’étalonnage se pose sur tout support : table, sol, etc. On peut aussi le fixer au mur ou au plafond en y vissant la plaque de montage magnétique. Malgré cela, cet appareil reste amovible et déplaçable d’une pièce à une autre. Pour le lancer, on télécharge l’application mobile puis on tire la languette de sécurité de la batterie. On suit ensuite les indications sur l’application. Après une heure, on a les premières mesures. Ultérieurement, on reçoit des données nouvelles et comparées aux précédentes.

Les Plus !

Alerte audio

Résistant à l’humidité et aux rayonnements

Batterie de longue durée (1,5 an environ)

Design moderne et décoratif

Facile à installer, à utiliser et à comprendre

Apte à détecter humidité, radon et température

Données disponibles sous forme de graphe sur l’application

Les Moins !

Nécessité de percer le mur ou le plafond pour installer la plaque magnétique avec une vis de fixation

Impossibilité d’utiliser des piles de charges faibles

Besoin de prendre en compte des facteurs externes au détecteur pour vérifier la justesse des données

Mon avis sur le Airthings Wave Smart Détecteur de radon : un bon choix !

Au vu des tests menés, l’Airthings Wave constitue un appareil de détection à la fois design, intelligent et ergonomique. Il m’a permis de connaître à l’instant la qualité de l’air de mon foyer et d’agir en conséquence. Ce qui est très utile vu la dangerosité d’un niveau de radon élevé. Précis et efficace, il jauge avec exactitude cet élément de manière pulsatile. On dispose continuellement de données mises à jour.

 

2 – Corentium Home par AirThings : Détecteur de gaz radon, version internationale en Bq/m

Dans la catégorie des détecteurs de radon, le Corentium Home se démarque pour sa facilité d’usage et ses performances. Il dispose d’un écran LCD affichant les lectures des niveaux moyens de ce gaz cancérigène à court terme (alternant les mesures journalières et hebdomadaires) et à long terme. En l’adoptant, j’ai pu constater que ses éléments internes étaient le fruit d’une technologie avancée, en principe dédiée aux moniteurs de type commercial. Ses composants deviennent ainsi de qualité et résistants.

Ces spécifications permettent à cet instrument d’utiliser une méthode d’analyse des signaux plus complexe et plus précise. Celui-ci utilise trois 3 piles AAA standard pour être opérationnel jusqu’à 3 ans. Nomade, on peut l’emporter partout : au bureau, chez soi, dans une garderie, etc. Il s’adapte rapidement à tout environnement.

Corentium Home par AirThings - Detecteur de gas radon

Corentium Home par AirThings : une précision de mesure

Le système d’étalonnage de radon du Corentium se distingue par sa performance. De dernière génération, il est apte à définir le taux de ce gaz dans une pièce sur une journée, une semaine et plus. Puis, il affiche tout cela instantanément sur son écran LCD. Il est reconnu comme étant un des outils de détection du marché les plus précis : études menées par de grands laboratoires allemands et japonais. Il est insensible aux parasites magnétiques.

Corentium Home par AirThings : une qualité de composants

Au niveau de sa structure interne, le Corentium intègre des composants de technologie de pointe. Et la solidité de sa coque lui permet de protéger son intérieur de la poussière et de l’humidité. Cela lui vaut une meilleure adaptation vis-à-vis de l’endroit dans lequel il est placé. Précis dans sa lecture du niveau de radon, il est capable de passer au travers des facteurs externes. Aussi, il n’a nullement besoin de calibrage annuel.

Les Plus !

Prêt à l’emploi à l’achat

Utilisation simple et ergonomique : bonne prise en main

Portable

Performances dues à une technologie avancée

Fabrication européenne

Batterie longue durée : 3 ans

Echelonnage automatique

Les Moins !

Premiers résultats disponibles après 24 heures

Besoin de support pour les déplacements dont une housse

Sans boutons analogiques

Prise de mesure non programmable dans le temps

Mon avis sur le Corentium Home par AirThings : le choix de la précision !

En testant ce moniteur, j’ai pu bénéficier d’une lecture précise et d’une bonne vue d’ensemble sur le taux de radon de mon logement. Résultat très encourageant jusqu’à présent ! Un point que j’ai particulièrement apprécié avec ce modèle demeure sa portabilité. Si vous avez des enfants et que vous souhaitez connaître la qualité de l’air de leur crèche, apportez votre Corentium ! Certes, les résultats ne sont disponibles qu’après une journée. Cela dit, cet appareil livre des données exactes, et ce peu importe les éventuels parasites extérieurs (variations électromagnétiques, thermiques et d’humidité).

 

3 – Analyse du RADON en temps réel : Fabrication française !

Analyse du RADON en temps réel...
Commandez votre détecteur; Notice explicative fournie; Résultats affichés en temps réel, sur l'appareil
199,00 €

L’enseigne Algade vient nous surprendre avec son détecteur de radon. Consciente de la dangerosité de ce gaz cancérigène pour les poumons, la marque s’est attelée à la création d’un moniteur apte à en mesurer la concentration en temps réel.

Un point vraiment appréciable avec cet instrument est sa grande facilité d’utilisation par rapport aux autres produits du même type. Il livre ses données d’étalonnage via des émoticônes. Les différences entre ces alertes imagées sont déterminées selon les normes imposées par les pouvoirs publics.

Cet outil d’analyse use d’une photodiode pour déterminer la qualité de l’air : radioactivité , température et humidité. Il octroie des résultats journaliers, mensuels et sur le long terme. De forme compacte et de fabrication française, cet appareil multicolore offre une bonne portabilité. On peut l’emmener partout sans problème.

Analyse du RADON en temps réel : un moniteur aux normes européennes

Cet appareil Algade est fabriqué selon les récentes réglementations européennes sur les instruments de mesure. Il constitue le premier moniteur de radon de fabrication française destiné au grand public. Ses capteurs et ses dosimètres ont été développés suivant des contrôles conformes. Cela représente une garantie de précision des données mesurées. Certifié, il est fiable et performant.

Analyse du RADON en temps réel - Fabrication française

Analyse du RADON en temps réel : des données en temps réel

Un trait de particularité de cet appareil demeure son fonctionnement en temps réel. Il jauge la concentration de radon d’une superficie donnée de façon précise et de manière instantanée. Pour cela, il use d’une photodiode. Sachant que ce niveau de gaz oscille selon moult paramètres externes, ce moniteur a le mérite d’y rester impassible.

Les Plus !

Données en temps réel

Répondant à la réglementation actuelle (Ordonnance n° 2016-128 du 10 février 2016)

Moniteur polyvalent : mesure le radon, la température et l’humidité

Instrument de fabrication française respectant les normes européennes

Mise à jour automatique des mesures toutes les heures

Analyse précise grâce à la photodiode

Les Moins !

Sans fonction d’arrêt automatique

Solidité de l’appareil de niveau moyen

Mode d’expression de résultats avec des émoticônes pouvant déplaire aux plus sérieux

Mon avis sur l’analyse du radon en temps réel

Tenant compte de la grande précision et de la fiabilité de ce moniteur Algade, je ne peux que le recommander. Il convient bien à une utilisation personnelle vu son utilisation simple et facile. J’ai aussi apprécié son fonctionnement en temps réel avec ses mesures de radon toutes les heures. Fourni avec une notice explicative, c’est l’appareil fait pour monsieur tout le monde. De plus, il respecte les normes européennes imposées.

 

 

4 – Analyse du RADON dans les bâtiments : Le Bon Choix pour les professionnels !

Analyse du RADON dans les bâtiments...
Conçu, fabriqué et testé en France; Commandez votre détecteur; Résultats affichés sur l'appareil et téléchargeables sur un PC via USB
598,80 €

L’enseigne Algade revient en force avec sa version professionnelle de son analyseur radon. Dédié au secteur du bâtiment, ce dosimètre nouveau modèle s’avère fort utile pour déterminer avec exactitude le taux de radon d’une habitation. Bien sûr, le grand public comme moi peut se permettre d’en user. Il est facile d’utilisation avec ses étalonnages en temps réel, ses options de réglages programmables, et ses alertes visuelles des concentrations suivant les normes imposées par le pouvoir public. Comme son prédécesseur, il intègre une photodiode pour analyser avec précision la qualité de l’air : radon, température, et humidité. Hautement sensible, il est apte à définir le taux de ces divers éléments étage par étage. Il livre tant des mesures à moyen et à court terme (24 heures et 1 mois) qu’à long terme. De fabrication française, c’est un appareil fiable de par ses composants internes.

Analyse du RADON dans les bâtiments - Prrofessionnel

Analyse du RADON dans les bâtiments : un capteur de l’évolution du radon

Cet instrument de mesure intègre une photodiode dans sa matrice pour livrer des étalonnages précis. Celle-ci permet aussi de déterminer les variations évolutives du radon d’une habitation donnée. Cet analyseur perçoit ce gaz flottant dans l’air en tenant compte de la géologie du sol et des oscillations atmosphériques. Ce qui en fait un appareil apte à connaître et par conséquent à maîtriser le taux de radon dans le secteur du bâtiment.

Analyse du RADON dans les bâtiments : des résultats instantanés

Ce modèle Professionnel d’analyseur de radon d’Algade fournit des résultats en temps réel. Il en transmet le niveau visuellement : à travers des émoticônes. Il communique et chiffre des moyennes toutes les 24 heures, les semaines, les mois, voire plus. On dispose de données périodiques sur le long terme et le court terme. Il est possible de programmer les prises de mesure d’un quart d’heure à quatre heures.

Les Plus !

De qualité française: conception, fabrication et test

Mesures téléchargeables sur PC à travers une connexion USB

Facile à utiliser

Longue autonomie : 1 an

Fonction de suivi de l’évolution du niveau de radon en temps réel

Polyvalence de mesure par pièce : radon, température et humidité

Haute sensibilité de détection du radon via la photodiode

Les Moins !

Intervalle d’analyse uniquement variable de 15 minutes à 4 heures

Valeurs guides préconisées non mentionnées

Même caractéristiques techniques que la version première

Sans fonction d’arrêt automatique

MON AVIS sur l’analyse du radon dans les bâtiments : un bon moniteur pour pro !

Pour ceux qui travaillent dans le secteur du bâtiment et de l’immobilier, cet appareil à la cape rouge s’avère d’une grande utilité. Surtout qu’on a pu constater que les niveaux de radon dans les chantiers sont généralement plus élevés. Certes, son prix est tout aussi pro que ses caractéristiques. Cela dit, il en vaut la peine pour ses options de mesure en temps réel et de suivi de l’évolution de la concentration de ce gaz nuisible pour la santé.

 

 

 

Guide d’achat détecteur ou dosimètre de Gaz de Radon

Qu’est-ce que le Radon ?

Le radon est un gaz radioactif inodore, incolore, inerte et sans saveur particulière. Celui-ci est produit à la suite du processus naturel de désintégration de l’uranium présent dans les roches. Il a été découvert par le physicien Friedrich Ernst Dom en 1900 et porte depuis le numéro atomique 86 dans la classification périodique des éléments avec comme symbole « Rn ».

Le radon ne présente un risque pour la santé que lorsqu’il est emmagasiné dans les bâtiments. Le moindre interstice et il pénètre dans ces derniers en s’immisçant dans les petites fissures d’étanchéité. Il s’accumule par la suite pour arriver à un niveau particulièrement élevé dans les espaces où l’air est confiné.

Guide d’achat détecteur ou dosimètre de Gaz de Radon

À la demande de l’Autorité de sûreté Nucléaire, le travail de l’IRSN a permis d’une part, de connaître les caractéristiques des formations géologiques de l’ensemble du territoire, d’autre part d’en établir une cartographie du potentiel radon qui le couvre. Le résultat de ce travail conduit à classer les communes en 3 catégories :

  • Première catégorie : concentration en radon faible ; 20% des bâtiments dépassent les 100 Bq.m-3 et 2% dépassent les 400 Bq.m-3
  • Deuxième catégorie : teneur en uranium faible mais avec des facteurs géologiques pouvant faciliter le transfert du radon dans les bâtiments
  • Troisième catégorie : teneur en uranium importante ; 40% des bâtiments dépassent les 100 Bq.m-3 et plus de 6% dépassent les 400 Bq.m-3.

Le Gaz de Radon : 2ème cause du cancer du poumon

L’impact du radon sur la santé des Français vient récemment d’être revu en hausse : leucémies infantiles, cancers de la peau et des poumons. Rien qu’en France, ce gaz radioactif est responsable de 3000 morts par an (chiffres recueillis par l’IRSN ou encore l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire). Par ailleurs, partout dans le monde, beaucoup de gens ignorent encore le risque et le danger que représente le radon alors qu’il est dit dans les statistiques que 6 à 14% des décès dans le monde à cause d’un cancer du poumon est dû à une exposition trop longue à celui-ci.

Le radon attaque directement le poumon après s’être désintégré. Il libère des rayonnements ionisants qui se mélangent avec la poussière présente dans l’air (que nous respirons).

Les bronches et les poumons sont les premières victimes de ses effets néfastes puisqu’ils ne disposent pas de barrière de protection comme celle de la peau. Si on s’expose trop longtemps à cet air où la concentration de radon est élevée, on augmente indubitablement les risques de cancer du poumon.

En cancérologie, il n’existe pas encore pour le moment une limite minimale en présence de substance cancérigène. Néanmoins, les scientifiques s’accordent sur  le seuil de 300Bq/m3 d’air.

Pourquoi le radon est dangereux ?

On dit du radon qu’il est chimiquement neutre car il est inerte en plus d’être inodore et incolore. Son atome ne se fixe ni ne dure dans les poumons. L’origine de sa radioactivité provient de ces émanations. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est classé parmi les gaz radioactifs naturels.

Le radon est le produit de la désintégration du radium et de l’uranium, des éléments naturellement présents dans les souls-sols graniteux et volcaniques, là où la teneur en uranium est relativement élevée. Il est présent dans l’air et devient nocif lorsqu’il arrive à se concentrer dans des petits espaces  peu aérés et en contact direct avec le sol. Il libère les rayons alpha au moment de se désintégrer. Ce sont ces derniers qui sont dangereux pour l’organisme humain et la matière vivante en général.

Le risque de développer un cancer du poumon à cause du radon est en fonction du lieu d’habitation ainsi que de la durée d’exposition. Plus on inhale du radon, plus on s’expose aux rayons alpha et plus le risque de causer un cancer du poumon est élevé. C’est en ce sens que le radon est dangereux pour la santé.

Comment lutter contre l’exposition au radon?

Il est tout à fait possible de lutter contre l’exposition au radon. Pour ce faire, mesurez au préalable le taux du gaz avec un instrument spécialisé pour ensuite évaluer le niveau de concentration par rapport aux normes de concentrations admissibles.

Le capteur dosimètre est l’appareil qui vous permettra d’évaluer le taux d’exposition de radon dans une pièce. Pour que celui-ci fonctionne en bonne et due forme, il doit être placé à l’abri du soleil mais également à une bonne hauteur d’inhalation (soit environ 1 à 1,5 m du sol). Le capteur mesure la concentration du radon en becquerels par mètre par cube d’air (Bq/m3). Le niveau de référence recommandé par l’OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé) en 2009 est de 100Bq/m3. Pour éviter les risques de cancers du poumon, il faut systématiquement vérifier que le taux est en-dessous de 300 Bq/m3.

Les gestes simples au quotidien qui vous permettent de lutter contre le radon :

  • assurer l’étanchéité des sous-sols, des passages de canalisation, des vides sanitaires, des planchers et des murs
  • ventiler le sol en dessous du bâtiment
  • renforcer les aérations naturelles par un système de ventilation mécanique à double flux

Aussi simple que cela peut paraître, purifier l’air ambiant avec un puissant débit d’air reste le meilleur moyen pour lutter contre les rayons alpha du radon.

Sensibilisation au danger du gaz de radon

Au vu des circonstances actuelles, il devient important aujourd’hui d’informer un peu plus la population sur les risques du radon à l’origine de beaucoup de morts. Est donc indispensable la mise en place d’une campagne de sensibilisation qui aura une portée nationale. L’objectif : avertir les gens sur les risques liés au radon. Cette sensibilité évoquera notamment :

  • la nature de ce gaz cancérigène
  • sa provenance
  • les dangers liés à son exposition de longues durée
  • les mesures de détection
  • les solutions de prévention ou de remédiation

Comment détecter le radon dans sa maison ou un bâtiment

Comment détecter le radon dans sa maison ou dans un bâtiment?

Pouvoir vérifier la concentration de gaz cancérigène dans un logement lorsque nous avons l’occasion de le faire s’avère être important. Comment procéder ?

  • Passez tout d’abord un test de dépistage en utilisant le détecteur de radon, un instrument dédié à capter la concentration du radon. Placez ce dernier dans la pièce la plus fréquentée de la maison pendant 1 mois. Utilisez un moniteur plus performant permet d’effectuer une mesure bien plus rapide. Elle ne dure que 3 petits jours mais la mesure sera moins précise. Toutefois, elle vous donnera accès à une première évaluation dans un délai très court
  • Installez en second lieu l’appareil aux niveaux inférieurs du bâtiment tout en ventilant au préalable les endroits où il y plus de concentration

La concentration de radon que l’on doit normalement respirer dans une pièce doit être inférieure à 60Bq/m3.

À partir de 100mq/m3, procédez à des simples ventilations, surtout si un fumeur ou encore un enfant y est exposé.

Il est également possible de connaître le potentiel de radon de votre département/commune. Pour ce faire, se rendre sur le site internet de l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire. Visualisez la carte et recherchez-y votre commune ou votre code postal. Vous découvrirez ainsi si votre vous devez ou non prêter attention à votre gaz radon.

Qu’est-ce qu’un détecteur gaz de radon?

Un détecteur gaz de radon est un appareil qui permet de repérer et de mesurer l’étendue de rayonnement du gaz cancérigène qu’est le radon. Il existe en plusieurs modèles dont le plus performant peut aller jusqu’à  µSv/h (correspond à un débit de dose vraiment performant). Et parce que le produit s’est démocratisé depuis peu, il est également possible de trouver des modèles pour usage débutant et occasionnel (moins cher mais également moins performant). L’ordre et la différence du cycle de mesure varient selon que le compteur soit simple, double ou plus.  La version Radex 1503+ met à titre d’exemple 40 secondes pour effectuer ses mesures tandis que la version RD1706 ne met que 26 petites secondes.

Un détecteur de gaz de radon permet par la même occasion de mesurer l’étendue de rayonnement des rayons Beta et Gamma. Cette particularité est partagée par la plupart des modèles milieu de gamme et haut de gamme.

Comment fonctionne un détecteur gaz de radon ?

On dénombre aujourd’hui deux types de détecteur de gaz de radon :

  • Le modèle passif : recommandé pour mesurer la concentration en radon – détecte les particules alpha émises par le gaz, à placer dans un endroit fixe du logement pendant une période de 3 mois (en période hivernale de préférence). L’appareil sera par la suite analysé en laboratoire
  • Le modèle électronique : permet de mesurer le gaz radon dans l’air intérieur de la maison – ce modèle fonctionnant sur piles est apprécié pour sa grande flexibilité. Il est simple à utiliser en plus d’être précis. Il affiche sur son écran la moyenne de la concentration en radon à court terme (mise à jour toutes les heures), à long terme (durant la dernière année, mise à jour toutes les 24 heures) mais également la moyenne durant la dernière semaine (mise à jour toutes les 24 heures).

 

Le gaz de Radon et le cancer du poumon

Le gaz de radon est un gaz naturel, très nocif, qu’il faut détecter à temps, avant qu’il n’envahisse toute notre espace de vie.

Le gaz de Radon et le cancer du poumon

Les statistiques sont inquiétantes. En 2017, les recensements ont indiqué que le gaz de radon a causé plusieurs milliers de morts en seulement un an. Et la majorité des cas graves a été causée par la simple ignorance des faits. Ce qui est bien malheureux !

Et oui, le fait est là, ce gaz radioactif cause énormément de problème de santé aux Français de nos jours.

Plus alertant encore, le nombre de personnes victimes ne cesse d’augmenter.

Ce type de gaz peut notamment provoquer plusieurs mal-être et problèmes de santé comme le cancer de la peau, du poumon, les leucémies, et d’autres encore. Faisons un tour d’horizon.

Comprendre ce qu’est le gaz de Radon

Avant de parler des éventuels problèmes que peuvent causer ce qu’on appelle le « Gaz de Radon », il serait logique de s’attarder sur ce qu’est vraiment ce type de gaz. Et oui, qu’est-ce qu’il a de si particulier ?

Le gaz de radon entre dans la catégorie des gaz radioactif nobles, qui restent généralement sur les surfaces inférieures. Il se retrouve tout naturellement dans le sol, ce qui rend davantage le travail des mineurs plus dangereux. Ce gaz de radon n’est pas nocif s’il reste dans son milieu naturel, mais risque de causer des ennuis s’il arrive à s’infiltrer dans la maison par la présence de défaillance au niveau des fondations, ou encore des accès souterrains, …

Il s’agit d’un gaz qui n’a pas de couleur, ni d’odeur, et que l’on ne peut pas facilement maîtriser

une fois infiltrer dans la maison,

vu qu’il y entre en toute discrétion.

C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de détecter la présence de ce gaz par le biais d’un appareil spécialisé appelé dosimètre.

Disponibles en vente auprès des entités homologuées, le dosimètre est un instrument capable de mesurer le taux de radioactivité dans l’air ambiant, sur une durée de 3 mois de test au minimum. En fonction de vos besoins et de vos envies, il vous est tout à fait possible faire ce test vous-même.

Dans ce cas, vous aurez à emmener les résultats du test dans un laboratoire afin de les analyser et en recevoir des réponses fiables et précises.

Le gaz de radon, la seconde cause de cancer de poumon dans l’Hexagone

Attention, le gaz de radon n’est pas un ami. C’est un gaz nocif dont il est nécessaire de se débarrasser au plus vite. En effet, il peut causer différents problèmes de santé. En effet, en 1987, le CIRC a reconnu le radon comme un élément cancérogène de groupe 1. Et ce gaz est actuellement la première source d’exposition aux rayonnements ionisants.

Selon des études récentes, l’inhalation de gaz de radon trop excessive peut induire à un risque de cancer de poumon.

Et d’ailleurs, ce gaz se révèle être

la seconde cause de cancer de poumon

en France après le tabagisme !

Il est suivi de très près par l’amiante. Et ce n’est pas une blague.

Actuellement, le radon est à l’origine de 9,8% cas de cancer du poumon en France. Face à cette situation, l’Organisation Mondiale de la Santé a établi un nouveau seuil recommandé quant au taux de contamination au gaz de radon dans un habitat. Ceci, afin de minimiser davantage les risques et d’atténuer la situation. Les chiffres passent alors de 1000 à 100 Bq/m3. Plus clairement, chaque foyer est sensibilité à faire des diagnostics de façon régulière.

Il n’a jamais été aussi important de purifier l’air dans la maison, et de se débarrasser le plus possible de ce gaz dans l’air ambiant. Et oui, plus la concentration en gaz de radon est faible dans une maison, plus il présentera moins de risque pour la santé des habitants.

Un autre facteur pouvant également développer le cancer de poumons avec du gaz de radon, c’est la durée d’exposition de la personne. De ce fait, il est plus que recommandé de prendre l’air à l’extérieur de temps à autres.

Comment agit le gaz de radon pour provoquer autant de dégâts ?

Le gaz de radon, du fait de sa grande discrétion, est très néfaste pour la santé. C’est un gaz radioactif qui se désintègre, et qui donne naissance à plusieurs autres sous-produits après cette désintégration.

Parmi ces sous-produits, il y a les particules cancérigènes qu’on appelle particules Alpha.

Ces dernières auront tendance à se fixer à la poussière ou dans l’air. Une fois qu’on les inhale, les particules Alpha peuvent grandement créer des dommages au niveau des tissus intérieurs, plus particulièrement de la trachée et des poumons. Absorber une grande quantité de ces particules pourrait alors induire à une maladie grave, comme le cancer.

Comment faire pour remédier à cette situation ?

Ne vous inquiétez pas, si vous êtes à l’extérieur, vous ne risquerez rien, car le taux de gaz de radon dans l’air libre est peu conséquent. Par contre, c’est une toute autre histoire lorsque vous vous retrouver à l’intérieur de votre maison, et que si les lieux sont déjà contaminés.

Afin de remédier à ce genre de situation,

la meilleure solution

c’est avant tout la prévention.

En local professionnel ou à la maison, la meilleure chose à faire c’est de bien aérer les galeries souterraines si vous en disposez. Ce peut être les caves vinicoles, les mines, les champignonnières, etc.

Si les résultats des analyses ont déjà démontré sa présence chez vous, alors de rechercher à réduire le taux de ce gaz.

Pour ce faire :

  • Détectez si des fissures ou des trous sont présents dans les murs, les planchers, les drains, ou encore les tuyaux. Si tel est le cas, faîtes des réparations, et bien les sceller.
  • Effectuez des travaux de rénovation au niveau des planchers du sous-sol, surtout si vous avez des planchers sur terre battue.
  • Si possible, créer plusieurs orifices, comme des fenêtres ou des portes, afin de bien aérer votre sous-sol.

Et les enfants dans tout ça ?

Vous vous demandez très certainement si ce gaz de radon pourrait également avoir des effets néfastes chez les enfants. Après tout, ils vivent également à la maison avec les adultes, et peuvent être exposés au risque d’inhalation non intentionnelle du gaz radioactif.

Dans la logique, les enfants respirent beaucoup plus rapidement, et ont une plus petite poitrine, donc pourront facilement être fragilisé plus rapidement par le gaz de radon, par rapport aux adultes. Cependant, aucun cas n’a encore affirmé cette logique jusqu’à présent.

Ce qui reste sûr, c’est que ce genre de gaz est mortel, et qui faudra y faire très attention. Chaque foyer est alors sensibilisé afin de réduire au maximum le taux d’exposition au gaz de radon à l’intérieur de la maison, pour le bien-être de tout le monde.

 

 

Autres Articles

Meilleurs Furets Déboucheur pour Débouchage Canalisation !

Pierrot

Meilleur Piège à rat

Pierrot

Meilleures Machines à Pain

Clarisse

Leave a Comment

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées adapteés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Accepter Lire plus...