fbpx
Blog

Les réglementations de la ventilation d’une cabine de sablage

Les réglementations de la ventilation d'une cabine de sablage

Découvrez les règles de ventilation d’une cabine de sablage

Sabler des matériaux rouillés et décaper des peintures dans une cabine de sablage demande beaucoup de précautions à prendre en compte.

En exécutant un sablage, un décapage ou bien un nettoyage, plusieurs particules peuvent se détacher, s’envoler et s’éparpiller partout, notamment dans votre salle de travail.

Sur ce, vous pouvez tomber sur des produits toxiques émanant des additifs chimiques, les fragments d’abrasifs, les poussières,… Tout cela peut engendrer des effets néfastes pour votre hygiène et pour votre santé ainsi que ceux d’autrui. C’est dans ce cadre qu’il faut obligatoirement adopter un bon système de ventilation.

En effet, des réglementations ont été mise en œuvre par les autorités dans le but de protéger les travailleurs et l’environnement qui sont souvent confrontés aux risques d’accidents et de pollution.

Dans cette rubrique, nous allons méticuleusement voir plus en détails les dangers liés au nettoyage des matériaux à défaut de ventilation dans une cabine de sablage ainsi que l’ensemble des règles qui ont été mises en vigueur pour diminuer l’exposition des usagers aux différents.

Qu’est-ce que la ventilation d’une cabine de sablage ?

La ventilation d’une cabine de sablage consiste à suivre un cycle de traitement de l’air ambiant qui circule dans un espace clos.

Il sert donc à dégager l’air toxique issu des pulvérisations des matières lors du sablage.

Ensuite, les débris et projectiles seront certainement déplacer vers une autre cabine.

L’objectif principal de la ventilation est de pouvoir renouveler l’air pour le bien être des utilisateurs et d’autrui.

Selon les réglementations en vigueur, le travail de décapage, de nettoyage et de sablage  est régis par la loi stipulant que les travailleurs dans ce domaine doivent exercer leur tâche dans un environnement sain et hygiénique.

Entre autres, l’article 127 du Règlement 851 régissant les établissements industriels stipule qu’il est impératif de mettre en place une ventilation appropriée aux conditions de travail. Dans le cas échéant, les utilisateurs peuvent probablement faire face à divers lésions.

 

Les problèmes liés à l’absence d’une bonne ventilation d’une cabine de sablage

A défaut de ventilation, vous allez être confrontés à des véritables problèmes d’hygiène et de santé.

L’un des cas les plus dangereux, c’est l’intoxication. Vous êtes contraints de travailler en présence d’une forte concentration de poussières. Le risque est d’ingérer un taux important de particules qui parfois semble toxiques comme le cas de certaines particules dont la silice. Une bonne dose de ce produit peut provoquer des maladies respiratoires.

Faites également attention aux risques liés aux incendies-explosions. Certaines projectiles peuvent engendrer une incendie ou une explosion. Vous avez affaire à des abrasifs à base de métaux dont l’aluminium, le magnésium, le titane,…

Mais également, certains abrasifs végétaux comme le noyau de pêche ou les noyaux synthétiques sont très volatiles et causés des explosions qui risquent de blesser les travailleurs. Entre autres, la projection d’abrasif peut aussi atteindre vos yeux et toucher votre peau.

En bref, tout peut basculer en quelques secondes si vous ne disposez pas de meilleure ventilation lors d’un sablage.

L’adoption de matériels de protection en est aussi un excellent complément pour en finir aux accidents de travail de sablage.

L'importance lors d’un bon système de ventilation

L’importance d’un bon système de ventilation

Le sablage s’effectue avec un long processus de nettoyage en utilisant différents abrasifs comme les microbilles céramiques, le sable de corindon, la grenaille, et d’autres encore.

Rattaché à un compresseur d’air doté de pistolet et de buse de taille distincte, une cabine de sablage ou encore une enceinte de sablage peut rapidement se transformer en champ de poussière avec des projectiles pouvant gêner votre décapage.

C’est à cet effet qu’il est important de mettre en place une bonne ventilation.

Plusieurs sont les raisons qui poussent à en installer dans votre espace de travail :

  • Avoir une vue plus dégagée : il s’agit d’avoir un peu d’espace à travers lequel vous avez une meilleure visibilité, notamment au niveau de la vitre de la cabine de sablage.
  • Contribuer à un assainissement optimisé : après chaque opération de sablage, vous n’avez plus qu’à récupérer les insalubrités.
  • Protéger les travailleurs pendant leur temps du travail et son entourage : la ventilation permet de diminuer les risques liés à d’éventuels lésions. En plus, il est aussi gage d’une bonne harmonisation de l’environnement.

La norme de la ventilation

En principe, la ventilation permet d’extraire l’air empoussiéré pour en introduire de l’air fraîchement dans l’espace de travail.

Et son objectif repose sur le fait que toute la pièce soit entièrement comblée par le système de ventilation.

On peut dire qu’il s’agit d’un système de compensation d’air. Pour une ventilation plus appropriée, il faut que l’extraction et le renouvellement de l’air s’effectue en mouvement opposé.

En règle générale, il est possible d’avoir 2 types de ventilation :

  • La ventilation verticale: à travers laquelle l’air entre au niveau du plafond de l’enceinte de sablage pour en ressortir ensuite sous le plancher. Vous avez un embarra de choix de ce type de ventilation selon la technique que vous adoptiez. Il est possible d’avoir des capteurs extérieurs qui sont toujours placés en bas des cloisons.
  • La ventilation horizontale : cette méthode consiste à laisser entrer l’air à travers une ouverture dont des caissons verticaux ou autres, et placer ensuite à son opposé, un système de captation de l’air empoussiéré.

Comment ça fonctionne exactement ? Et oui, dans un cas le plus concret, l’extraction d’air affecté par les débris et les projectiles se fait en principe par une méthode mécanique dont l’adoption de ventilateur.

Quant au renouvellement de l’air, vous avez le choix entre utiliser une méthode classique ou une méthode plus technique

  • La méthode classique utilise l’air naturellement en le laissant s’introduire en réponse de la dépression dans la cabine de sablage.
  • La méthode mécanique est une méthode plus technique, vous avez intérêt à placer un ventilateur performant pour introduire une bonne quantité d’air dans l’enceinte.

Attention cependant, la vitesse d’extraction et d’introduction d’air doivent s’effectuer de manière la plus optimale possible pour offrir plus de confort aux travailleurs. En moyenne, une vitesse de 2 m/s de chaque est sollicitée pour un cycle complet.

Pour certains cas, il faut prendre en compte la taille de l’enceinte de sablage, le type de sablage,…

Il est plus délicat d’utiliser des produits toxiques lors du sablage. La ventilation devrait être plus performante dans le but d’éliminer le plus possible d’air pollué sans contraindre notamment l’environnement.

On vous recommande tout de même la ventilation verticale dans le cas où vous avez un enclos de sablage de plus de 15 m de long. Cela est bénéfique pour sécuriser votre machine ainsi que les utilisateurs.

Quelques normes respecter en termes de ventilation d’une cabine de sablage

Quelques normes respecter en termes de ventilation d’une cabine de sablage

On fait référence ici sur le dépoussiérage et l’évacuation des particules extrait dans la cabine.

Des règles et normes officielles ont été mises en vigueur dans le cadre de la protection de l’environnement.

Le dépoussiérage

C’est un processus à travers lequel les poussières sont prises en charge par un élément du système de ventilation après son extraction.

En définitive, les projectiles seront rejetés de façon à bien suivre la norme stipulée par un arrêté du 1er mars 1993.

Cela constitue un réel avantage pour l’environnement en respectant impérativement les normes de rejet.

Pour ce faire, il existe un processus de séparation des particules suivant des méthodes différentes: la granulométrie ou la méthode de concentration des poussières dans l’air.

Cependant, il est nécessaire de bien choisir son dépoussiéreur pour respecter les réglementations de la ventilation.

On a au moins 3 types de dépoussiéreur :

  • Le dépoussiéreur mécanique

C’est le cas le plus fréquent dans la ventilation d’une cabine de sablage. Il adopte presque la même technologie qu’un aspirateur.

Vous pouvez opter pour un système doté d’une chambre de détente pour stocker les plus grosses particules ou bien le système à cyclones dans le cas d’une pulvérisation moins dense.

  • Le dépoussiéreur avec filtre

Le but avec ce processus, c’est de pouvoir garder un débit constant. Vous pouvez en effet adopter 3 filtres distinctes : à poches, à manches et à cartouches.

C’est une méthode à sec avec des parois poreuses pour libérer ces particules petit à petit.

  • Le dépoussiéreur à voie humide

Plus sollicité dans le cas des projectiles inflammables comme le cas des abrasifs contenant de l’aluminium, du magnésium,…

Ce système embarque une paroi recouverte d’eau pour séparer les poussières.

L’évacuation

C’est un procédé également utilisé dans la ventilation d’une cabine de sablage si vous avez adopté le dépoussiérage partiel comme le cas des systèmes à cyclones, à voie humide,…

Dans ce cas, il est nécessaire d’opter pour le rejet à l’extérieur.

L’objectif principal est de protéger les travailleurs à travers l’évacuation.

Mais, il y a d’autant plus de solutions pour d’autres processus d’évacuation comme le rejet à l’intérieure à condition que l’air soit vraiment épuré.

Entre autres, le mode de recyclage en cabine existe, mais il est extrêmement dangereux à long terme en accumulant des particules toxiques.

 

 

 

 

Autres Articles

Comment télécharger une vidéo YouTube ?

Christophe

Comment confectionner une table en résine époxy ?

Pierrot

Comment améliorer la réception GSM et 4G ?

Christophe

Leave a Comment

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées adapteés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Accepter Lire plus...