Blog

Comment reconnaître les petits rongeurs du jardin ?

Comment reconnaître les petits rongeurs du jardin

Comment reconnaître les petits rongeurs du jardin ?

Vous possédez un espace de jardinage ? Dans la cour ou sur un balcon ? Que vous viviez à la campagne ou en ville, sachez qu’il reste toujours essentiel de bien l’entretenir. Sinon, des petits rongeurs peuvent s’y faire une place.

Après tout, c’est un lieu de prédilection pour ces petites bêtes car elles pourront facilement se nourrir et se protéger contre d’éventuelles agressions extérieures.

Certains vont tenter d’entrer dans votre humble demeure pour plus de confort !

Les rongeurs de jardins peuvent être confondus avec les souris ou les rats. Alors qu’il existe plusieurs races de rongeurs que vous pouvez rencontrer durant toute l’année, sans que vous ne les connaissiez pas forcément. On peut en citer quelques-uns : les campagnols, les mulots, les souris, les rats, les renards, les fouines, les taupes, etc.

Évidemment, la prolifération de rongeurs peut s’effectuer très rapidement dans un milieu où ils se sentent plus en sécurité (habitat, bonnes cachettes et nourriture en abondance). Vous n’imaginez pas un instant voir toute une colonie de rongeurs dans votre propriété ? Il est alors très important de les reconnaître et de les détecter à temps. Il faut anticiper leurs gestes et leur comportement au quotidien pour lutter contre leur multiplication.

On va voir ensemble dans cette rubrique tous les aspects de chaque rongeur de jardin, leur mode de reproduction et ce qui attire ces bestioles…

Identité de chaque rongeur

Traces de pas, morsures sur les fruits et les feuillages, … vous avez de bonnes chances de croiser un rongeur dans votre jardin.

On les reconnait par leur taille, leur pelage, leur dentition, etc.

Il existe des variétés de rongeurs spécifiques qui ont tendance à peupler votre espace vert. En voici quelques exemples :

Les campagnols

Ils représentent les rongeurs redoutables dans les champs et les prairies dont notamment nos jardins potagers.

Les campagnols peuvent avoir deux identités distinctes: les campagnols de champ et les campagnols terrestres.

Les campagnols

  • Le campagnol des champs ou encore appelé Microtus arvalis Pallas

C’est un petit rongeur au pelage lisse souvent bicolore : gris-brun au-dessus à gris jaunâtre en-dessous.

Ses oreilles sont dépourvues de poils.

Sa queue varie de 30 à 45 mm de long de couleur gris un peu plus foncé que son corps.

Il mesure de 9 à 12 cm.

Son poids est de 30 à 40 g selon sa maturité qui est atteinte en seulement 30 jours après leur naissance.

Leur langage se fait à travers de petits cris aigus.

C’est un petit rongeur sauteur qui parade dans les champs sous une galerie de 5 cm sur 8 cm.

Il adore les champs de culture pour croquer les racines, les herbes, etc. avec ses 16 dents, des incisives tranchantes.

Il arrive à survivre jusqu’à 19 mois.

Sa prolifération est incroyable avec une portée de 3 à 4 par an pour 8 petits campagnols en moyenne.

Étant des animaux diurnes et nocturnes, vous pouvez surtout les rencontrer durant la période de pullulation et notamment en été.

Ce qui est un peu dramatique avec ces animaux, c’est qu’ils vivent avec le phénomène d’épizootie. Le nombre de leur population tombe drastiquement à un moment donné suite à cette maladie, puis il remonte petit à petit.

Les campagnols de champ sont des animaux omnivores. Leur régime alimentaire peut aussi être composé d’insectes.

  • Le campagnol terrestre ou encore appelé Microtus agrestris

On confond souvent le campagnol terrestre avec la taupe noire sauf qu’il possède un museau arrondi et un pelage brun/clair. C’est pour cela qu’on lui donne l’appellation du rat taupier.

Un peu plus grand que le campagnol des champs, il mesure en moyenne de 12 cm à 18 cm de long sans sa queue.

Il pèse donc un peu plus lourd avec ses 120 g pour les adultes, voire même plus.

Son régime alimentaire est herbivore. Il est vraiment redoutable avec ses incisives aiguisées face aux racines des légumineuses : carottes, betteraves, pomme de terre, etc.

Il vit sous la terre dans une taupinière ovale.

La distinction est palpable par rapport à celle de la taupe noire qui se présente dans une taupinière ronde avec des traces de boudins.

Il se déplace rapidement dans les galeries souterraines.

Les campagnols terrestres sont des animaux très actifs aussi bien le jour que la nuit.

C’est la bête noire des agriculteurs surtout en période de pullulation.

Les femelles peuvent avoir 6 portées en une année avec 4 à 7 petits.

Les mulots

Les mulots

Souvent confondus avec les campagnols ou bien les souris, les mulots ou les souris de terre sont des petits rongeurs sauteurs jusqu’à 80 cm de haut grâce à de grosses pattes arrières. Ils arrivent même à grimper aux arbres.

On peut les distinguer par leur longue queue dénudée de 10 cm en moyenne.

Généralement, ils comportent des poils bruns roux avec le torse blanc. Il existe une grande variété d’espèces de mulots comme les mulots sylvestres très abondants en France, les mulots rayés et aussi les mulots à collier.

Leur taille se situe en moyenne entre 8 cm à 12 cm.

Le poids des adultes peut atteindre jusque dans 35 g.

Leur lieu de prédilection est les champs. Ils habitent dans des terriers peu profonds ou dans les taupinières.

Leur régime alimentaire est omnivore.

Ils dévorent presque tout sur leur passage : racines, herbes, insectes, graines, baies, collets, etc.

Avec une colonie de mulots, les dégâts seront énormes.

Ce sont des rongeurs nocturnes et donc ils se nourrissent essentiellement la nuit. Ils ne vont pas vous perturber dans votre habitation sauf en hiver. Ils ont horreur du froid.

Leur prolifération se fait aussi de manière exponentielle avec une fréquence de 5 à 6 petits mulots par an.

Ils ont une durée de vie d’une année au maximum.

Leurs principaux prédateurs sont les chouettes, les fouines, les renards, etc.

> Voir ma page sur les Meilleurs Pièges à Mulots

 

Les souris

Une souris a une silhouette beaucoup plus petite. Elle mesure entre 6 cm à 11 cm tout au plus.

Elle est très légère, avec un poids qui ne dépasse même pas les 31 g.

Morphologiquement, elle se distingue du rat par de petites oreilles et un museau légèrement pointus.

Ses incisives comportent de petits crochets typiquement caractéristiques des souris.

Il s’agit de petits rongeurs néophiles qui s’adaptent effectivement bien à n’importe quel type d’environnement en ville ou à la campagne. Il faut noter que leur mode de vie est tout à fait contrasté dans ces deux milieux.

En ville, les souris vivent dans les maisons, les immeubles, les entrepôts, etc. De nature granivore, elles sont plutôt du genre à croquer tout : savon, riz, pattes, boîtes de céréales, reste d’aliments, etc. Ces rongeurs peuvent vous rendre la vie un peu difficile dans les maisons en rongeant les fils électriques, les cartons, etc. En plus, ce sont des animaux nocturnes qui émettent des sons inaudibles et perturbants.

A la campagne, c’est le genre de rongeur qui suit la loi naturelle de la vie. Les souris vivent dans les champs et habitent dans les terriers. Leur régime alimentaire est composé de graines, des herbes, des vers de terre, etc. Les souris se regroupent avec quelques individus (un groupe de 10 au plus) pour former une petite meute de souris. Concernant leur prolifération, une femelle peut donner naissance à 5 à 7 souriceaux.

En ville, le taux de natalité est plus élevé qu’à la campagne.

La pullulation se fait essentiellement en automne et au printemps. Ce qui explique la faible natalité dans les champs.

> Voir ma page sur les Meilleurs Piège à Souris

> Voir ma page sur les Tests des meilleurs Répulsifs à Ultrason Souris

 

Les rats

Les rats sont des rongeurs vraiment costauds avec une morphologie très proche des souris mais en format XXL.

Un rat adulte peut atteindre un poids vif de 500 g pour un mâle et 300 g pour une femelle. Il peut avoir une longueur de 50 cm environ avec sa longue queue dénudée.

On distingue différents types de rats dans la famille des Muridés : rats bruns, rats noirs ou rats des champs, etc. Pour mieux reconnaître un rat, sachez qu’il possède de longues moustaches en complément de sa mauvaise vue.

Les rats

Pour ronger tous types de matière, les rats présentent une dentition plus perfectionnée formée de 16 dents avec 4 incisives qui poussent constamment.

Étant un animal nocturne, c’est au crépuscule que ces rongeurs commencent à s’activer le plus. Il est rare de rencontrer ces animaux le jour. Les mâles sont dominants prenant toujours le risque de chercher de quoi nourrir son groupe. Les femelles s’occupent des ratons. D’ailleurs, une portée peut compter 3 à 12 ratons. Et la rate arrive à avoir 7 portées en moyenne en une seule année.

Un rat a une espérance de vie élevée de 2 à 3 ans.

Les rats se trouvent naturellement dans les champs pour se pulluler et se nourrir de graines, de vers de terre, de la viande, etc. tout en étant omnivore ou carnivore. Mais les rats d’égout existent pour infester les égouts des agglomérations. Les miettes de nourritures, les céréales…sont les friands préférés des rats. Dans ce cadre, leur nid se trouve souvent à proximité des maisons, des immeubles, etc. pour s’approvisionner facilement.

À propos de l’hygiène, les rats sont très vulnérables aux maladies pulmonaires.

Ce sont les rongeurs les plus propres de leur catégorie.

Ils prennent soin de leur corps contrairement aux avis que l’on a de ces bestioles.

>  Voir ma page sur les Meilleurs Pièges à Rat

>  Voir ma page sur les Meilleurs Mort au Rat

 

Les renards

Le renard est un animal vraiment redoutable surtout pour son intelligence lors de la période de chasse.

Il possède 42 dents près à arracher un grand bout de chair ou à découper sa proie. Les poules sont sa principale cible dans une ferme.

Pour reconnaître un renard même s’il est très proche des chiens de montagne, il possède des poils roux et parfois il est tacheté de rouge et les oreilles sont toujours levées.

D’environ 40 cm de hauteur, il a un aspect de chien de taille moyenne.

Son atout sont le sprint qui peut atteindre les 60 km/h.

Les renards vivent en petite meute dans un terrier qu’ils creusent bien évidemment avec leurs griffes robustes. Leur nid possède toutefois plusieurs entrées. Les femelles élèvent les petits et les mâles partent à la chasse.

Ils s’adaptent aux environnements en ville ou à la campagne. Ce qui est important, c’est surtout l’abondance de la nourriture. Ils sont naturellement carnivores car ils se nourrissent de viande. Mais, à force de chercher, ils deviennent omnivores pour manger des baies, des fruits, des vers, etc.

Ils creusent pour entrer dans un grillage ou dans Des enclos non bétonnés.

La reproduction représente parfois un véritable défi pour ces animaux. Le renard ne peut se reproduire qu’une seule fois par an et ce, durant l’hiver de décembre en février. Une femelle peut avoir 4 à 5 petits renards.

>  Voir ma page sur les Meilleurs Pièges à Renard

 

La Fouine

La fouine est un mammifère nuisible naturellement. Comme les rats et les souris, la fouine ne se prive pas de s’introduire dans votre maison sans votre permission. Elle peut créer des dégâts majeurs en rongeant les fils électriques ou autres périphériques dans votre appartement.

La Fouine

C’est un animal très proche des martres. Elle a un long corps de 40 cm environ.

Elle est ornée de poils brun/gris foncé au-dessus et un teint plus clair sur le torse et les pattes.

Sa longue queue poilue mesure dans les 20 cm.

Ses oreilles sont légèrement arrondies au format triangulaire.

Les fouines sont des animaux nocturnes qui s’abattent sur les petits rongeurs (rats, mulots, souris, etc.), les oiseaux, les vers, les fruits, les œufs, les poules… pour se nourrir. Leur prolifération est périodique notamment durant l’été entre mars et avril.

Les femelles peuvent donner naissance à 5 petites fouines.

Vous pouvez entendre les grognements de ces animaux à partir du crépuscule surtout en période de rut où les femelles génèrent des cris pour attirer les mâles.

> Voir ma page de Tests des Meilleurs Pièges à Fouine

 

Les taupes

Les taupes sont des animaux solitaires, curieux et intrépides.

Elles sont des nuisibles assez exceptionnelles permettant aux agriculteurs d’avoir de la terre profonde pour leur semis.

Toutefois, cela risque de créer des effets néfastes au cas où d’autres rongeurs plus dangereux vont squatter dans ces taupinières.

Un terrier de taupe peut s’étendre jusqu’à 200 mètres !

Alors, voyons comment reconnaître ces nuisibles rares parmi les petits rongeurs:

Les taupes disposent de longues griffes sur les pattes en avant pour creuser efficacement la terre.

Elles ont 6 doigts.

Ses oreilles sont cachées sous un pelage gris anthracite. On pense souvent que les taupes sont aveugles. Mais, c’est faux ! Elles peuvent tout à fait apercevoir leurs prédateurs.

L’espèce de taupe la plus courante en France est la taupe d’Europe. Elle se distingue par sa taille comprise de 14 cm à 20 cm avec une queue de 4 cm environ.

Entre 5 à 6 portées par an, les taupes peuvent mettre bas 5 petites taupes.

Pour se nourrir, les taupes sont des animaux insectivores. Elles sont en quête d’insectes et de larves.

> Voir ma page des Meilleurs Pièges à Taupes !

 

Signes distinctifs pour savoir s’il y a une présence de rongeurs chez vous

Malgré leur grande prudence, les rongeurs laissent tout de même des traces sur leur passage. Vous saurez rapidement si vous avez des invités surprises chez vous.

Dans la ville où à la campagne, les indices majeurs pour connaître la présence des rongeurs sont les crottes. Chaque espèce dispose de dimension d’excréments différente. En cas d’infestation grave, il arrive que vous vous retrouviez nez à nez avec ces petits rongeurs.

Dans les champs, ils sont souvent repérés dans des taupinières. Les dégâts peuvent parfois être désastreux surtout si le nombre d’individus est en hausse. Vous pouvez ainsi perdre une grande partie de votre culture!

Signes distinctifs pour savoir s’il y a une présence de rongeurs chez vous

Certains rongeurs se nourrissent de racines et d’autres s’attaquent aux graines. Les plus coriaces vont se rassasier dans la ferme. Ce qui va impacter sur la production en générale.

En ville, les dégâts sont d’autant plus conséquents :

  • Perturbations nocturnes qui vont impacter sur votre sommeil et donc sur votre santé.
  • Les traces de bouts de papiers déchirés avec des petites incisives pointues vont s’éparpiller sur un lieu défini.
  • Près du garde-manger, vous trouverez des traces d’aliments et des boites de céréales troués.
  • Parfois, les rongeurs vont au-delà de la limite en mordant les câbles des installations électriques.

À partir de ces signes, il ferait mieux de prendre des mesures drastiques pour limiter les infestations qui peut arriver jusqu’à la ruine totale.

De nos jours, les méthodes de captures des rongeurs sont vraiment sophistiquées. Il est possible d’attraper ces bestioles vivantes et de leur rendre la liberté dans leur habitat naturel.

Il est conseillé d’adopter des gestes plus hygiéniques pour éviter d’attirer les rongeurs comme : la propreté au quotidien, l’entretien des bacs à ordures en les fermant avec des sachets hermétiques, etc.

 

 

 

 

Rate this post

Autres Articles

Comment Scanner un Livre ?

Christophe

Comment avoir du wifi sans abonnement ?

Christophe

Comment confectionner une table en résine époxy ?

Pierrot

Leave a Comment

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées adapteés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Accepter Lire plus...